Happy sweet 16 !

Nous avons quitté Nina en plein mid-terms, ses partiels du premier semestre, nous la retrouvons à la veille d’une semaine de vacances. Perfect timing !

épisode précédent < Épisode 14

Happy sweet 16 cadeau et fête

Le stress des exams ? Terminé. Alors que les vacances d’hiver s’annoncent, Nina vit un moment un peu particulier de l’autre côté de l’Atlantique : son anniversaire. OK, ça arrive tous les ans, on ne va pas en faire un cake. Et bien… si, justement, et cette année peut-être plus que les autres : n°1 fête ses seize ans. Vous vous rendez-compte ? J’espère que oui, parce que moi, pas du tout. Je crois que je suis dans le déni.

Happy sweet 16 femme qui hurle

Seize ans ! Je ne sais pas vous, mais pour moi, c’était une sorte d’étape, mes seize ans ont marqué une forme de prise de conscience : je me dirigeais tout droit vers l’âge adulte. J’imagine très bien le mélange d’excitation et d’angoisse qui a dû faire rage dans sa tête ce matin du 10 février. De mon côté, j’avoue que cette journée a été un peu particulière : c’est le premier anniversaire qu’elle fête sans nous, loin de nous. Vous vous doutez bien qu’on a soufflé les bougies et mangé le gâteau. Pour l’occasion, on s’est même fait livrer le repas de son restaurant préféré (la bonne excuse 🤪).

Quant à Nina, elle a été gâtée à bien des niveaux : sa famille d’accueil a organisé un dîner surprise. Pour fêter l’événement, ils ont mis les petits plats dans les grands, décoré la salle à manger. Je leur suis tellement reconnaissante d’avoir fait de ce jour un instant spécial, magique ! Comme toujours, ils l’ont couverte de cadeaux et de petites attentions. Ils la considèrent comme un membre à part entière de leur famille.

Surprise !

Quelques semaines avant son anniversaire, Hannah, sa meilleure amie, m’a contactée pour organiser une petite surprise. Malheureusement, la situation sanitaire n’a pas permis de célébrer l’événement comme elle l’aurait souhaité. Avec sa maman et Sue (sa maman d’accueil), elle a quand même réussi à lui offrir un moment privilégié avec ses amis les plus proches, dans un restaurant qu’elles avaient privatisé pour l’occasion. Quelle joie pour nous de vivre son arrivée presque en direct grâce aux photos et vidéos qu’elles nous ont envoyées !

Nina ne s’y attendait pas, la surprise fut totale ! Je suis heureuse de la voir s’épanouir dans sa nouvelle vie, et d’avoir pu découvrir à cette occasion les belles amitiés qu’elle a nouées sur place.

Place aux vacances

Contrairement à la France, Nina n’a qu’une semaine de vacances en février. Les esprits chafouins diraient que nous en avons trop. Posez la question aux jeunes Américains, ils vous répondront sûrement qu’ils n’en ont pas assez ! Juste ce qu’il faut pour relâcher la pression, patiner, sortir avec ses amis, mais aussi faire une balade, à raquettes au Durand Eastman parc, puis sur les plages enneigées du lac Ontario avec Sue. Elle peut en profiter sereinement puisque les résultats des mid-terms sont tombés, et ils sont excellents : Nina termine son premier semestre avec une moyenne de 99,8 %. Incroyable !

Avec les beaux jours qui s’annoncent, l’espoir d’un retour à plus de normalité se dessine : les sports reprennent, la saison de football aussi. Reste le flou autour du fameux « Prom », le bal de promo. Le suspens reste entier, et les élèves à l’affût de la moindre information. Car pour eux, cela n’a rien de futile : c’est une sorte de rite de passage, une étape dans leur scolarité.

Le mois de mars marquera également un anniversaire spécial, pour Nina : celui de sa première année passée outre-Atlantique. La première d’une longue série ? Mystère et boule de gomme.

Stay tuned : la suite au prochain épisode

Partagez cert article

Laisser un commentaire