Travail d’équipe

Tandis que l’été se préparait à chasser le printemps, un souffle hivernal a envahi mon quotidien. Invitée par des collègues à participer au recueil de nouvelles Au cœur des montagnes, ce vent frais a pourtant réchauffé le mien, de petit cœur. Je vous raconte.

C’était il y a presque un an. Je n’ai pas la mémoire des dates ; ce devait être au mois d’avril, ou peut-être en mai ? Qu’importe. Ce jour-là, j’ai reçu un message privé de Larème Debbah, qui m’invitait à participer à un recueil de nouvelles collectif.

Moi, la tout nouvellement débarquée dans le milieu de l’auto-édition ? J’avais publié mon premier roman moins de trois mois plus tôt, et je luttais difficilement contre mon syndrome de l’imposteur (notez bien l’usage du passé ➡️ la méthode Coué). Alors participer à un recueil de nouvelles collectif ? Autant vous dire que je ne m’en sentais pas les épaules. J’ai d’ailleurs dû demander plusieurs fois à Larème si elle était vraiment sûre…

Et pourquoi pas ?

Apparemment, oui, elles étaient sûres. Elles, parce que je ne le savais pas encore, mais à travers ce projet collaboratif, je rejoignais une joyeuse bande de neuf auteures qui déchirent : Lily B.Francis, Larème Debbah , Jeanne Sélène, Isabel Komorebi, Isabelle Morot-Sir, Eve Ruby Lenn, Audrey Martinez, Ninon Amey… But first things first, comme ils disent de l’autre côté du cours d’eau.

Je suis arrivée sur la pointe des pieds, timide. Intimidée, même. Comme toujours lorsque que je débarque en terre inconnue. Mais ceux qui me connaissent savent que ça ne dure jamais bien longtemps ?. Les filles ont su me mettre à l’aise rapidement, et m’ont accueillie très chaleureusement. Un grand merci, le gang !

Elles ont su me rassurer, également, moi qui n’avait jamais écrit de nouvelle de ma vie. Elles m’ont guidée, accompagnée. Lu, relu et apporté des suggestions très éclairantes pour améliorer mon texte. Voilà l’essence même de ce projet : de l’entraide et de la bienveillance. Forte de toute cette énergie positive, j’ai pris confiance, et beaucoup de plaisir à écrire dans un genre nouveau pour moi.

Un cadavre (presque) exquis

Eh oui, parce qu’au delà de ma petite contribution personnelle, le vrai truc de dingue dans cette aventure livresque, c’est bien l’écriture d’une nouvelle collective. L’idée m’a conquise, justement parce qu’elle était un peu dingue. Je vous raconte… Pas de thème, pas de trame. Pas de brainstorming préalable. Neuf auteures. Neuf contributions. Deux passages chacune. La seule consigne ? Cinq-cent mots maximum. Impossible, vous dites ? 

Au delà du format, la règle, c’est justement qu’il n’y en a pas. L’ordre d’écriture a été décidé par tirage au sort. La première écrit ses cinq-cent mots, et passe à sa voisine. Au moment de recevoir le fichier, nous n’avons donc absolument aucune idée ni de l’histoire, ni des personnages. Et puisque nous avons chacune des univers différents, nous nous attendions à tout ! Et nous n’avons pas été déçues ?.

Nous attendions toutes impatiemment notre tour, les spéculations allaient bon train sur la discussion de groupe. Beaucoup de fou rires, de jolis moments de partage. Et le stress qui montait à mesure que nous approchions de la fin. Charge aux dernières de résoudre les intrigues semées tout au long du récit. Le deuxième passage s’est avéré plus compliqué à écrire que le premier, pour ma part. Un grand bravo à Lily, à qui est revenue la charge de fermer la marche.

#TeamEffort

Mais le plus dur reste à faire : relire collectivement, traquer les incohérences, vérifier que toutes les intrigues sont bien résolues. Vive le google drive et les soirées de travail collaboratif ! Un travail minutieux, pointilleux mais qui, je le pense, a porté ses fruits.

Restait à valider le titre et la couverture : cela n’a pas posé de problème puisque l’un et l’autre ont fait consensus. Un dernier passage sous l’œil intransigeant d’Audrey pour la correction finale et la mise en page. Nous nous sommes mis d’accord sur un planning de promotion, que nous avons appliqué à la lettre. Moodboards, visuels, booktrailer… Nous avons toutes contribué à cette phase de création. 

Mise en situation du livre de recueil de nouvelles : Au cœur des montagnes

Puis, est venue l’heure de vous présenter notre projet, et vous lui avez réservé un accueil fabuleux. Un grand merci ?? (Il est gratuit, vous pouvez le retrouver ici)

Au delà de l’aventure créative, cette expérience fut riche, humainement. J’ai fait connaissance avec huit belles personnes, je ne désespère pas de leur claquer une belle bise non virtuelle un jour. Bientôt, qui sait ? Quant à de futurs projets communs, il y en aura, j’en ai la certitude. Je ne manquerai pas de vous en informer !

N’oubliez pas de boire un peu, et de lire beaucoup !

Je vous présente la joyeuse bande ! N’hésitez pas à cliquer sur les liens pour découvrir leur univers !

Lily B.Francis : Site web
Larème Debbah : Site web
Jeanne Sélène : Site web
Isabel Komorebi : Site web
Isabelle Morot-Sir : Site web
Eve Ruby Lenn : Site web
Audrey Martinez : Site web
Ninon Amey : Site web

Partagez cert article

Laisser un commentaire