L’abus de Gifs nuit gravement à la crédibilité. Sur une échelle de 1 à 10, la mienne se situe au troisième sous-sol. Alors, qui m’aime me Gif !

Avertissement : le contenu gifesque de cet article pourrait heurter la sensibilité des intolérants aux images animées. Veillez à les éloigner de l’écran.

Si tu es présent sur Twitter et Facebook, tu l’as certainement vu passer. Si si, environ tous les deux posts. Deux et demi, si ton réseau sait se tenir. Si tu fais partie du mien, sache que je me fais un devoir d’exploser cette moyenne : j’adore les Gif. J’en use, et en abuse. Voilà, c’est dit. Vous êtes prévenus.

Petite fille qui sourit dans un Gif

C’est quoi ce vieux truc ?

Tu l’ignores peut-être, mais le Gif a quelques kilomètres au compteur. En 1986, un informaticien du nom de Steve Wilhite crée sa première version, mais ne la diffuse que l’année suivante. Oui, le Gif a plus de 30 ans mais autant le dire, l’ancêtre n’a rien à voir avec la version moderne : statique,  pixélisé, lent, pas franchement sexy… La preuve en image. Attention, ça pique !

Exemple d'un Gif première génération

Pour résumer, le Gif a fait flop, puis glop dans les années 90’ avant de tomber aux oubliettes. Il ronge son frein jusqu’au début des années 2000, puis devient un top début 2010’. Et depuis, il est partout. Partout ! La mode est cyclique, mais celle du Gif est partie pour durer, je m’y engage ! « Le GIF est le Jacquard de la culture numérique. Que quelqu’un vienne me prouver le contraire. » C’est pas moi qui le dis, c’est France Culture.

Mais au fait, c’est quoi le GIF ?

Graphics Interchange Format. Traduction : format d’échange d’images. En bref, le Gif « est un simple format d’image en couleur. Après quelques modifications, le GIF offre la possibilité de stocker plusieurs images dans un même fichier ». Autant citer ceux qui savent de quoi ils parlent (fufufu).

Et moi, j’en pense quoi ? Pourquoi écrire en 280 signes ce que tu peux exprimer en un Gif ? Souvent, une bonne image est plus parlante qu’un discours sans fin. Et là, tu te dis : mais dis donc, c’est un peu paradoxal pour une auteure de balancer de telles inepties ! Tu as raison. Ou pas.

Gif montrant Leonardo Di Caprioi qui hésite

Par écran interposé, il est parfois difficile de faire passer une émotion, et une réaction banale peut rapidement être mal interprétée, tout ça tout ça. Tu sens comme je rame pour noyer le poisson ? Allez, on arrête les bêtises. J’aime le Gif. Et j’en abuse parfois. Souvent. Tout le temps. Je suis accro. Certains me font même rire aux larmes, comme celui-ci, par exemple.

Gif d'une petite fille explose son gâteau d'anniversaire

Mais n’abusons pas des bonnes choses. Au plaisir de vous Gifer !

N’oubliez pas de boire un peu, et de lire beaucoup !

J’espère que cet article vous a plu. Mes billets n’ont aucune valeur d’exemple, je me contente d’y raconter une expérience : la mienne. N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire juste en dessous, et à me dire quels thèmes vous souhaiteriez que j’aborde sur mon blog ! À très vite pour un nouvel article !

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.